• 7995 visits
  • 5 articles
  • 571 hearts
  • 3531 comments

Le Lointain, Tome 1 : La Prophétie Elfique 17/04/2014


Le Lointain, Tome 1 La Prophétie Elfique, par Mélanie Bouteiller
Roman de Fantasy sorti le 7 Juillet 2014
562 pages - 20.90¤ (Format Medium = frais de port offerts !)
Couverture par Space-Dyn Artwork - Blandine Surplie


Pour acheter le livre :
boutique-valentina livre
AMAZON livre / ebook
FNAC ebook
Espace Culturel Leclerc ebook
Didactibook ebook



Résu:

« Un jour viendra l'enfant abandonné resurgira, se soulevant contre ses pairs avant de récupérer le trône qui lui est destiné. » Telle est énoncée la prophétie des Elfes.
En
abandonnant sa fille sur Terre, la reine Mirage est bien loin d'imaginer la tournure que prendront les événements dix-sept ans plus tard... Eden et Élodie ne sont pas au courant de ces paroles ancestrales, et pour cause : ils vivent sur Terre, et ne connaissent les Elfes que dans les livres. Cependant, ils ont des origines communes que chacun ignore, et qui pourraient bien les mener droit vers cette proptie...
Guidés par Aimy et Arcan, des Mirages, ils poursuivront la quête de leur destinée, afin de reprendre leur place dans le Lointain. Mais de sombres secrets refont surface et le passé se voile, révélant traîtrises et mensonges.







Carte du Lointain 17/04/2014


(cliquez sur l'image pour l'agrandir ^^)

Un petit mot sur mon parcours... 02/12/2012




Plein de choses m'ont inspirée, qui n'ont finalement aucun lien entre elles ! L'idée d'un autre monde me vient des trilogies de Pierre Bottero : lorsqu'il parlait de "l'Ailleurs", je parle du "Lointain". Nos mondes n'ont aucun rapport, seulement, ce n'est pas la Terre, et c'est tout ce que je souhaitais ! Etre dépaysée. Le Seigneur des Anneaux m'a beaucoup aidée aussi en ce sens ! Ensuite j'ai pensé à faire une histoire autour de jumelles, puis j'ai pensé les séparer et en abandonner une, pensant que cela pourrait devenir intéressant d'être confrontée à son double ! Mais il me fallait un motif, qui a finalement fait naître l'intrigue... Le premier chapitre (qui fut d'abord le Prologue) a été la première pièce du puzzle. Et s'en est suivie une Prophétie, qui fut longue et difficile à formuler, mais qui au final me convient parfaitement ! Je voulais des créatures magiques, et me suis trouvée une occasion en or en intégrant la manipulation des éléments, que j'appelle les "Dons", attribuée à une population en particulier - qui se distingue des Fées - un nom de ma création : le peuple des Mirages. Puis il a fallu confronter des "gentils" à des "méchants", et une quête au nom de la vérité me semblait essentielle... D'où l'apparition d'un mystérieux "Livre du Lointain"... jamais trouvé et devenu une légende.

J'ai
commencé à écrire au depuis de l'été 2009, et j'ai terminé mon premier tome en 2012 !
A la
fin de lté 2013, le projet était présentable à un éditeur. Enfin ! ^^ J'ai donc tenté la publication auprès des Editions Valentina, et le Lointain, tome 1 : La Prophétie Elfique verra prochainement le jour sous format papier et en e-book ! (dès le 7 juillet sur la boutique-valentina)

J'
écris désormais la suite, qui comptabilise 308 pages à ce jour. Je ne pensais pas en faire au début de mon projet d'écriture, mais maintenant que je me suis plongée dans ce monde, une multitude de possibles s'ouvre à moi. Je ne veux pas laisser passer cette possibilité de poursuivre les aventures de mes personnages, pour le plus grand plaisir de mes fidèles lecteurs/lectrices, mais aussi parce que je me suis moi-me attachée à eux et ne souhaite pas que cela finisse !
Je sui
s de nouveau inspirée par un tome 3 pour lequel j'ai déjà une intrigue et pas mal d'idées ;)

Bienven
ue dans mon monde, et bonne lecture !

Prologue 21/04/2014



C'était un rude hiver. Le froid régnait en maître sur les modestes habitations du royaume. Le soleil n'était pas discernable derrière les nuages blancs, et un épais brouillard s'était installé depuis plusieurs heures. La forêt aux arbres nus était revêtue de blanc, et la neige continuait à tomber, ses flocons s'amassant perpétuellement. Derrière sa fenêtre, contente d'être à l'abri et bien au chaud, une femme d'une soixantaine d'années contemplait le paysage.

— Gr
and-mère ?

À l'appel
de l'enfant, la dame détourna son regard, toujours pétillant, vers la frimousse blonde qui lui souriait. Son portrait craché au même âge ! Les yeux rieurs de la grand-mère se plissèrent, et elle lui adressa un sourire en retour pour l'inviter à poursuivre.

— C'est qu
oi, grand-mère, la pro... professe...

L'enfa
nt inspira profondément, puis reprit en s'appliquant à bien prononcer :

— La
professie des Zelfes ?
— La prop
hétie des Elfes ? Qui t'en a parlé ?
— C'est
maman. Elle dit que c'est depuis ce moment qu'il y a la paix.
— La
paix règne entre nos peuples depuis la résolution de la prophétie, entre autres, oui...
— Raconte !
— C'est une
bien longue histoire, ma Lilly...
— Raconte
-la-moi, s'il te plaît ! insista vivement l'enfant de six ans avec son zozotement attendrissant.

Imp
uissante devant le regard azur, identique au sien, et suppliant de sa petite fille, elle leva les yeux au ciel et laissa échapper un léger soupir avant de lui sourire de nouveau. Elle ne pouvait se résoudre à contrarier la curiosité de l'enfant.

— Attends
-moi là un instant.

S
a grand-mère sortit de la chambre de son pas claudiquant, s'aidant de sa canne pour ne pas choir à même le sol en pierre. Quelques salles plus loin dans le couloir, elle se trouva face à deux gardes qui s'inclinèrent respectueusement en la voyant. Sans qu'elle n'ait eu d'ordre à donner, ils lui ouvrirent la porte devant laquelle ils se trouvaient. Cinq serrures la fermaient, ainsi qu'une lourde planche de bois disposée à l'horizontale. Les gardes sortirent deux grosses clés chacun de leurs trousseaux respectifs pour en déverrouiller les serrures correspondantes. La vieille femme sortit à son tour sa clé pour celle du milieu. Lorsqu'elles furent toutes ouvertes, les deux hommes s'aidèrent pour enlever la planche qui barrait toujours le passage, et laissèrent enfin l'accès à la salle tant convoitée en poussant à deux mains les lourdes portes. Elle entra dans la pièce presque vide et s'empara d'un épais volume qui trônait sur une table ronde en pierre blanche.
Re
venant finalement dans la chambre de l'enfant, elle prit ses aises dans un gros fauteuil, en s'enfouissant dans des coussins de velours, pour soulager ses vieux os fragiles. Lilly s'assit dans son grand lit, remonta la couverture sur elle pour se réchauffer, et se montra très attentive au récit...

Chroniques de "La Prophétie Elfique" 20/07/2014